BLOG
 

Utilisation de la BEAULIEU R16 (1956)

A defaut de disposer de la notice officielle, voici une présentation des différentes fonctionnalités et réglages de la première caméra reflex 16 mm fabriquée par Beaulieu.

 

Cet article est fondé sur l'excellent travail de F.and S.Marriott ainsi que sur les manuels utilisateur des Beaulieu R8 et Beaulieu R16 "Electric"  disponibles au format PDF dans la section "Notices & Documents" de ce site. Vous pouvez retrouver plusde détails sur ce modèle dans la section "Marques & Modèles" en cliquant ICI  ; 

La BEAULIEU R16 est une caméra reflex 16 mm à entrainement mécanique. Elle dispose d'une tourelle à trois objectifs et d'un double système de visée; (voir sa fiche détaillée dans la section "Marqurs & Modèles")

Line Divider

Planche 1 
PLANCHE 1

 1. Poignée de transport
2. Oculaire du viseur optique
3. Oculaire réglable du viseur Reflex
4. Bague de verrouillage de l’oculaire de visée reflex
5. Manivelle de remontage
6. Compteur métrique
7. Moyeu d'entraînement de la manivelle
8. Compteur d’images
9. Bouton de remise à zéro du compteur d’images
10. Manivelle de marche arrière
11. Couvercle fileté pour l'entraînement du moteur électrique
12. Écrou de fixation de la poignée
13. Prise de vue par vue
14. Bague de verrouillage du déclencheur
15. Bouton-poussoir du déclencheur
16. Cliquet de verrouillage de la tourelle
17. Boutons de manœuvre de la tourelle
18. Fenêtre du viseur optique
19. Repère du plan du film
20. Bouton de réglage des vitesses

Line Divider

PLANCHE 2
 

1. Poignée de transport
16. Cliquet de verrouillage de la tourelle
17. Boutons de manœuvre de la tourelle
18. Fenêtre du viseur optique
21. Fenêtre de contrôle (de début et fin du film)
22. Prise filetée pour déclencheur souple
23. Prise filetée pour déclencheur souple (still exposure)
24. Couvercle
25. Objectif grand-angle
26. Objectif standard
27. Téléobjectif

Planche 2 

Line Divider

Planche 3 
PLANCHE 3
 

A. Bobine supérieure
B. Billes de verrouillage de la bobine
C. Carré de positionnement de la bobine
D. Mécanisme d'entraînement supérieur
E. Logement du guide d'actionnement
F. Presseur du couloir (ouvert)
G. Couloir guide
H. Mécanisme d'entraînement inférieur
I. Axe de la bobine basse
J. Fourchette de remise à zéro
K. Guide d'entraînement

Line Divider

PLANCHE 4
 

H. Mécanisme d'entraînement inférieur
F. Presseur du couloir (en place)
K. Guide d'entraînement
D. Débiteur supérieur
L. Bobine distributrice
M. Bobine réceptrice
N. Circuit du film

 Planche 4

Line Divider


 

AVANT LA PRISE DE VUE

CHARGEMENT
Le chargement à la lumière du jour est possible, toutefois choisissez une pièce faiblement éclairée, ou un endroit ombragé.
1. Dégagez la manivelle de remontage (5), placez-la dans sa position de fonctionnement. remontez le ressort (sans forcer) dans le sens horaire (direction clairement indiqué sur la poignée). Replacez la manivelle à sa position de repos (tourner la manivelle autour de son axe, position débrayée, jusqu'à ce qu'elle soit sur son ergot de verrouillage).
2. Déverrouillez et dégagez le couvercle du boitier. Retirez la bobine réceptrice (livrée avec l'appareil), en prenant soin de basculer la fourchette de remise à zéro du compteur (J). Ouvrez le presseur du couloir (F).
3. Déroulez 30 cm de film de la bobine d'alimentation. Placer la bobine débitrice sur son axe (A) en l'engageant à fond sur le carrée (C). Le film doit être positionné de telle sorte qu'il se déroule vers le bas dans le sens indiqué par la flèche. La bobine est bien verrouillé par des billes de blocage de la joue supérieure.
4. Insérez le film entre le débiteur supérieur (D) et le guide d'entrainement (K). perforations de film doivent se positionner sur les dents correspondantes du débiteur. Vérifier, en tirant légèrement sur le film, que les dents sont engagées correctement. Après avoir réservé à la sortie du couloir la boucle de film nécessaire, comme indiqué sur le fond du boitier, l'insérer dans le couloir. Fermez la plaque de pression (F). Si le film est correctement inséré, la plaque de pression s'accoupler parfaitement sur la porte. Vérifiez en donnant une légère traction sur le film de haut en bas la lumière du film. La griffe doit trouver sa place dans une perforation et bloquer le film.
5. Appliquer la boucle correcte au film et faites glisser le film entre le guide d'entraînement et le débiteur inférieure (H), en suivant la même procédure que pour l'entraînement supérieur.
6. Insérez l’extrémité du film dans la fente du moyeu de la bobine réceptrice, l'enrouler sur le moyeu (3 à 4 tours), en vérifiant qu'il est bien fixé dans la fente.
7. Maintenir écarté la fourchette de remise à zéro du compteur et replacez la bobine réceptrice sur son axe (I), carré sur carré (même procédure que dans le cas de la bobine débitrice). La fourchette doit revenir à sa place au dessus de la bobine débitrice sans la toucher.
Appuyez sur le bouton de déclenchement, dérouler quelques centimètres de film pour vérifier que tout fonctionne de façon satisfaisante. La taille des deux boucles doit rester constante.
8. Fermez le couvercle de la caméra.Par mesure de sécurité, le couvercle ne peut se verrouiller que si l'appareil est chargé correctement.
9. Déroulez le film jusqu'à ce que les perforations soient visibles à travers la fenêtre de surveillance ou jusqu'à ce que les images du compteur se déplace de A jusqu'aux premières indications de métrage.
 
MISE AU POINT ET CADRAGE
Ici nous apprécieront tous les avantages de la visée reflex de la R16. Le système permet une évaluation précise et complète du sujet, même à des réglages très bas du diaphragme, de sorte que l'opérateur est en mesure d'atteindre une grande précision de mise au point.
Procédure de mise au point: En utilisant l'oculaire inférieure (viseur reflex), commencer par se concentrer sur la croix, en tournant l'oculaire (3) jusqu'à ce qu'une mise au point correcte soit obtenue. Verrouiller l'oculaire (mouvement antihoraire de la bague de verrouillage 4). Par la suite, le viseur restera parfaitement réglé, quel que soit le type d'objectif utilisé.
Si l'opérateur porte des lunettes, il peut les retirer et appliquer son œil directement sur l'oculaire, le réglage de l'oculaire pour sa vision correcte. Par la suite, il sera en mesure de filmer sans subir les inconvénients de porter des lunettes. Ceci dans une limite de correction de plus ou moins 2 dioptries)
Lorsque la mise au point préliminaire de l'oculaire est terminée, on pourra se concentrer sur le sujet en tournant la bague de mise au point de l'objectif.
Si, pendant le tournage, le sujet se déplace, adaptez la mise au point en ajustant, avec la main droite, la bague de mise au point de l'objectif. Naturellement, pour cette opération, l'appareil doit être solidement fixé sur son trépied.
Cette facilité, rendue possible par la forte luminosité du système reflex de visualisation R.16, est extrêmement précieuse pour le travail au téléobjectif, où la profondeur de champ est toujours limitée et la distance difficile à évaluer.

VISEUR DIRECT
Le champ de ce viseur correspond à celui d'un objectif normal de 25 mm. Avec les objectifs anamorphiques, la visée réflexe nous donnent une image légèrement déformée de la scène enregistrée et la visée direct est préférable. Lors du tournage de cette manière, ne pas oublier d'adapter la lentille de correction spéciale prévue pour une utilisation avec des objectifs anamorphiques. La lentille de correction est montée en avant de champ du viseur .(18)
 
LA TOURELLE
La tourelle est actionnée au moyen de trois ergots conçus pour éviter le risque de dérégler les objectifs par torsion.
Tenez la R16 correctement : obtenir une prise ferme sur le dessus de la caméra, avec votre main gauche sous la sangle, paume appliquée contre le couvercle. Avec votre pouce droit, appuyez sur le cliquet (16) de déverrouillage de la tourelle, tandis qu'un autre doigt agit sur l'un des ergots (17). Initier la rotation de la tourelle dans le sens horaire . Maintenir le cliquet de libération (16) et faire tourner la tourelle jusqu'à ce qu'elle se verrouille en position. L'un des trois objectifs est maintenant en position pour le tournage.
Notez cette fonctionnalité exclusive : Lors du démarrage d'une nouvelle bobine, vous pouvez déterminer exactement quand commencer le tournage en observant les perforations révélateurs sur la bande amorce par une fenêtre de surveillance prévue sur la surface de la tourelle. Pour ce faire, tourner la tourelle jusqu'à ce que la fenêtre coïncide avec l'ouverture de l'exposition. .
 
LES OBJECTIFS
Les trois objectifs prévus sur la tourelle doivent, en principe, couvrir tous les besoins.
  • un objectif standard 25 mm de focale
  • un objectif grand-angle de courte distance focale
  • un téléobjectif de distance focale d'environ 75 mm.
Cependant, tous les objectifs à tirage standard de 17,52 mm.peuvent d'emblée se monter facilement sur la tourelle sans correction préalable. Lors du montage des objectifs, rappelez-vous de placerr le téléobjectif immédiatement sous l'objectif  grand-angle (ce dernier étant placé dans la position de fonctionnement). Si cette précaution est négligée, le pare-soleil du téléobjectif se trouvrra dans le champ de l'objectif Grand-angle. (d'ailleurs, la visualisation réflexe montrera immédiatement une obstruction de cette nature). Si des objectifs à focale longue sont utilisées (150, 300 mm. Etc.), le bouchon de verrouillage de la tourelle doit être vissé à la place de l'objectif intermédiaire. On évite ainsi le gauchissement de la tourelle.
Tubes d'extension et baques: Ils se vissent entre l'objectif et la tourelle. Leur but est de permettre le tournage en gros plan d'objets de petite taille. (pour la reproduction plus grande que la vie sur le film). Les fabricants de tubes d'extension fournissent des graphiques ouverture de correction, une condition nécessaire pour une exposition correcte. Une parfaite mise au point est assurée à travers le viseur reflex.
 
TENUE DE LA CAMERA
Caméra sans poignée
Main gauche sous la sangle, paume contre le couvercle, caméra fermement tenue entre la paume et les doigts. La main droite ajuste la bague de mise au point, puis prend en charge la caméra, paume appliquée sur le dessous, l'index sur le déclencheur.
Utilisation de la poignée.
La main droite saisit toujours la poignée. La main gauche assure les réglages. Caméra maintenue contre front, œilleton contre l'œil de l'opérateur.
 
LA PRISE DE VUE

RÉGLAGE DU DIAPHRAGME
Nous supposerons que l'opérateur utilise un posemètre, une condition essentielle pour une exposition correcte.
Les temps d'exposition pour les différentes vitesses sont:
     8 im/s = 1/20 seconde
     16 im/s =- 1/40 seconde
     24 im/s = im/s = 1/60 de seconde
     32 im/s = 1/80 seconde
     48 im/s = 1/120 seconde
     64 im/s = 1/160 seconde
 
VITESSES
La BEAULIEU R.16 offre un choix de 6 vitesses calibrées. Le réglage de la vitesse est très simple: il suffit de tourner le bouton de réglage des vitesses (20) jusqu'à ce que le réglage de la vitesse désirée coïncide avec le repère blanc sur le boitier. Le réglage de la vitesse normale est de 16 i/s. (24 i:s si le film doit être post-synchronisé pour le son).
La vitesse peut être facilement modifiée pendant le tournage, pour obtenir des effets de ralenti ou accéléré.
Garder à l'esprit, cependant, que, en modifiant la vitesse, les temps d'exposition sont également modifiées. Par conséquent, afin de maintenir une exposition correcte, les paramètres devront corriger. Par exemple, si à 16 i/s. le réglage limite est f / 5,6, puis à 8 i/s il sera f / 8, à 24 i/s il sera f / 4,8, à 32 i/s f / 4 et à 64 i/s de f / 2,8.
ATTENTION: Ne jamais faire fonctionner une caméra déchargée à plus de 32 i/s.
 
DÉCLENCHEMENT
1. Appuyez sur le bouton-déclenchement
Ceci est tout à fait simple: garder votre doigt appuyé sur le déclencheur (15) tant que le tournage est nécessaire. Pour une prise de vue en continu, appuyez sur le déclencheur et verrouillez-le en lui appliquant un quart de tour touche dans le sens horaire. Lorsqu'il est ainsi réglé, le film se déroulera en continu jusqu'à ce que la puissance du moteur à ressort soit utilisée. Pour l'arrêter avant tourner le bouton du déclencheur dans le sens inverse afin de le ramener à sa position initiale.
Le bouton de déclenchement peut être verrouillé par vissage de la bague moletée (15) placée à l'arrière du déclencheur.
2- Prise pour déclencheur souple
Un câble flexible, fourni avec l'appareil se visse dans le filetage central du déclencheur (22). La câble flexible assure le contrôle en terme la libération intermittente ou continue. Lors de l'utilisation du déclencheur souple la caméra doit être placée sur un trépied. Une procédure qui devrait être suivie le souvent possible, afin d'assurer le plus haut degré de stabilité de la caméra.
3. Poignée
La poignée facilite grandement la tenue de votre caméra. La forme de cette poignée en polyester transparent est parfaitement fonctionnelle.
La vis de la poignée dans une douille en laiton (12) situé sur la partie inférieure de la glissière de cas. Il est fixé à la caméra par un petit levier de verrouillage (pull back pour verrouiller).
4- Moteur électrique
Lorsque le propriétaire d'une R.16 fait un usage fréquent de sa caméra, le moteur électrique BEAULIEU sera d'une aide considérable. Le moteur est en forme de cylindre, avec un pignon d'entraînement à une extrémité et un couvercle de contacteur à l'autre.
Installation: retirer le capuchon de protection du pignon d'entraînement, visser le moteur dans la prise prévue sur le côté du boîtier (11). Le cordon d'alimentation est branché dans la prise du moteur et dans la prise de la batterie portable. Mettez-le en fonction en faisant tourner le contacteur dans le sens horaire jusqu'au réglage suivant. Dans la position débrayée Le moteur tourne lentement. Actionner le déclencheur (bouton-poussoir ou déclencheur souple).
Le moteur embraye automatiquement et le tournage commence - si nécessaire, jusqu'à ce que la bobine soit entièrement utilisée. Relâcher le déclencheur débraye automatiquement l'entraînement du moteur. Le moteur continue alors à tourner lentement "au point mort". Pour éteindre, tournez le contacteur jusqu'au cran suivant..

COMPTEURS
Avec le mécanisme d'entraînement totalement remonté, la durée totale de prise de vue est de 35 secondes, ce qui correspond à 4,5 m. de film. Gardez toujours une réserve d'entraînement de sécurité. Vous devez acquérir l'habitude de remonter systématiquement le moteur après chaque séquence.
Un compteur métrique (6) gradué en mètres (échelle du haut) et en pieds (échelle du bas), indique la longueur de film toujours disponible pour le tournage. La durée moyenne de la bande amorce correspond à la partie du cadran comprise entre "A" et la première graduation.
Le compteur d'images est observé à travers la fenêtre inférieure (8). Un tour complet de l'échelle correspond à 100 images. Entre deux passages de la graduation 0, le  nombre de trames est affiché par des nombres de 2 à 98. les nombres impairs sont indiquées par des lignes.
Un bouton moleté (9) situé à côté du compteur d'images, permet une remise à zéro du compteur de telle sorte que le point de départ précis de la séquence suivante puisse être indiquée.
 
 
APRÈS LA PRISE DE VUE
 
DÉCHARGEMENT DE LA CAMERA
L'indication que la fin du film approche est indiquée par l'apparition de la lettre "F" dans le compteur métrique (6).
Continuez à faire dérouler le mécanisme jusqu'à ce que la lettre "F" ait entièrement terminé sa progression sur le cadran.
Maintenant, ouvrez l'appareil en lumière atténuée et, si nécessaire, bobine en place, terminez à la main le déroulement des derniers centimètres de films encore engagés sur les dents du mécanisme d'entraînement.
Dégagez la fourchette de remise à zéro, retirer la bobine, tout en maintenant le film sur la bobine réceptrice.
 

UTILISATIONS SPÉCIALES
PRISE DE VUE IMAGE PAR IMAGE
Une prise pour le tournage image par image est proposée sur le côté de la caméra (13). Un déclencheur souple doit être vissé dans cette prise.
Ce dispositif implique nécessairement l'usage d'un câble flexible et, également, la quasi-nécessité d'un trépied pour la caméra. Il a été adoptée par BEAULIEU parce qu'une absolue stabilité de la caméra est nécessaire pour le tournage accéléré de mouvements lents (passage de nuages, croissance des plantes, etc.)
Dans ce mode de prise de vue, le temps d'exposition à 16 i/s correspond à 1/24 seconde. A 24 i/s. et plus, le temps d'exposition est de 1/32 seconde et à 8 i/s de 1/14 seconde.

EXPOSITION MINUTÉE
Une autre prise située à l'avant de la caméra à coté de la lettre "P" (23) reçoit le câble d'un déclencheur souple, permettant un contrôle de l'exposition. La pression maintient l'obturateur ouvert pendant le temps d'exposition requis par les conditions de lumière ambiante. L'image suivante glisse automatiquement en place lorsqu'on relâche la pression et que l'obturateur se ferme. Naturellement, pour les expositions fixes, l'appareil doit être utilisé sur son trépied. Le contrôle du temps d'exposition est extrêmement utile lors du tournage dans un environnement faiblement éclairé (intérieurs d'église par exemple).
 

ENTRETIEN
OBJECTIF
Les lentilles des objectifs doivent être maintenus en état de propreté impeccable. Les faces extérieures seront essuyées avec un chiffon très fin non pelucheux. Ne jamais humecter ce chiffon.
Après les prises de vue, toujours replacer le bouchon protecteur à l'avant de l'objectif.
 
COULOIR
Nettoyer fréquemment (après le passage de 3 ou 4 bobines) avec le petit pinceau joint à la caméra.
Le presseur étant ouvert, le couloir est suffisamment dégagé pour permettre un brossage adéquat. On nettoiera tout aussi aisément les débiteurs en retirant par traction, le guide des débiteurs.
 
ENSEMBLE RÉFLEXE
Les lentilles de miroir et de verre dépoli sont accessibles à travers l'ouverture de prise de vue. Le miroir sera visible après que l'objectif ait été retiré. Si des poussières sont présentes sur le miroir, ont les éliminera à l'aide de la poire soufflante fournie avec la caméra. Pour atteindre le verre dépoli, situé à gauche de l'ouverture de tournage, relâchez le bouton de déclenchement entièrement puis tourner le débiteur en sens inverse jusqu'à ce que le miroir atteigne sa position inférieure (à savoir obturateur ouvert). Il est maintenant très facile d'atteindre la lentille de champ avec la poire à main.
 
GRAISSAGE
En principe, aucun graissage ne doit être effectué autrement que par nos soins. Après une période de trois ans, lil est recommandé de confier a caméra à un concessionnaire BEAULIEU qui procédera à une viste d'entretien normal et la lubrification de la caméra.
 
 
NUMÉRO DE LA CAMERA
Le numéro de série de votre caméra,à mentionner dans tous les rapports avec votre concessionnaire BEAULIEU est visible à l'intérieur du bouchon de la douille d'entraînement du moteur électrique.
 

Plus dans cette catégorie :

JSN Megazine template designed by JoomlaShine.com